Les avantages de l'appartenance à l'UE pour l'Autriche

Après les négociations sur l'adhésion couronnées de succès et un référendum lors duquel les deux tiers de la population autrichienne ont voté en faveur de l'adhésion à l'Union européenne, l'Autriche est devenu membre le 1er janvier 1995 en même temps que la Suède et la Finlande.

Les libertés fondamentales de l'UE sont donc applicables en Autriche : la liberté de circulation des travailleurs, la liberté d'établissement et la liberté de circulation des services, des marchandises et des capitaux. En contrepartie, l'Autriche est tenue d'adopter l'acquis communautaire.

Les élargissements continus de l'UE ont eu des répercussions positives sur la croissance économique autrichienne : selon les pronostics, le PIB autrichien va connaître une progression annuelle de 0,15 pour cent supérieure à ce qu'elle aurait été dans l'UE des 15.

Au total, la République alpine se situe au-dessus de la moyenne européenne en ce qui concerne la croissance économique, l'emploi et le produit intérieur brut par habitant.

Vous trouverez de plus amples détails à ce sujet dans la Statistique de la Chambre économique d'Autriche (PDF).

Il va falloir attendre quelques années pour connaître les répercussions qu'aura la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE (Brexit) sur l'Autriche, son commerce, son tourisme et son marché du travail.