Économie du Tyrol

Près de 40 000 entreprises, huit universités, hautes écoles et hautes écoles spécialisées, plus de 20 cliniques universitaires. Haut-lieu de la recherche fondamentale avec des performances de recherche dans le peloton de tête international et un taux de recherche de 3,14 pour cent. Plus de 5 000 chercheurs et chercheuses et institutions de recherche extra-universitaires renommées. De nombreux centres de compétence dans lesquels l'économie et la science développent des applications ensemble, par exemple pour le tournant énergétique ou la thérapie personnalisée de maladies. Sept clusters innovants et réseaux sectoriels avec à peu près 500 partenaires innovants et expérimentés en matière de coopération issus de l'économie et de la science, dans les disciplines telles que les énergies renouvelables, les technologies de l'information, les sciences de la vie ou la mécatronique. Ce n'est pas une description courante du Tyrol, mais une qui est adaptée. Ce Land est devenu une terre de technologie avec son espace naturel et de vie unique : un climat très ensoleillé pour une force innovante entrepreneuriale.

En plus de cette solide base pour les innovations et les coopérations, la situation optimale au croisement de trois conurbations européennes en Allemagne du Sud (Munich 160 km), en Suisse (Zurich 200 km) et en Italie du Nord (Milan 370 km) avec les meilleures liaisons de transport est un argument supplémentaire en faveur du choix du Tyrol comme lieu d'implantation commerciale ou centre de recherche. Les entrepreneuses et entrepreneurs de l'Allemagne ou de l'Italie qui se sont déjà décidés en faveur du Tyrol sont entre autres Bionorica Research GmbH, le groupe d'entreprises Kathrein, Durst Phototechnik, ou aussi Leitner AG, qui produisent dans le Tyrol leur générateurs pour éoliennes. En parallèle, ces colons bénéficient de la haute qualité de vie et de loisirs de la région. En fin de compte, celle-ci ne fait pas que motiver énormément les visiteurs mais aussi la main d'œuvre employée sur place.

Cette grande attractivité internationale n'est pas seulement éveillée par l'excellente performance de la recherche collaborative d'Oncotyrol et alpS, les centres K1 tyrolien du programme COMET du gouvernement fédéral autrichien. En ce moment, l'Europe a également les yeux tournés avec curiosité sur le projet communautaire Sinfonia. Dans le cadre de ce projet, le plus grand projet de ville intelligente en Autriche, Innsbruck et Bozen démontrent avec des investissements dans l'efficacité énergétique se chiffrant en millions quel sera l'aspect des villes européennes où il fera bon vivre demain. À cela s'ajoutent les plus de 1 000 appartements rénovés au standard quasiment de maison passive et les réseaux d'électricité, de chaleur et de froid afférents, alimentés à partir de sources renouvelables et intelligemment connectés. En parallèle, l'université d'Innsbruck réalise une surveillance à grande échelle. Elle mesure dans les 500 appartements rénovés la température, l'humidité de l'air et la teneur en CO² pendant un an et analyse en plus la consommation d'électricité séparément, d'un côté pour la domotique et de l'autre pour le courant des ménages. Cela permet d'évaluer le succès de diverses mesures par rapport au comportement de consommation des habitants. Et de créer la base pour une transposition dans d'autres zones climatiques. Les premières villes européennes qui adaptent les mesures réalisées à Innsbruck et Bozen pour les préparer à une mise en œuvre sont Rosenheim (D), La Rochelle (F), Séville (ES), Paphos (CY) et Boras (SE). Au total, 30 partenaires provenant de huit pays européens participent à Sinfonia, 21 d'entre eux proviennent du Tyrol et du Trentin-Haut Adige.

Formation / recherche universitaire

Institutions de recherche universitaires particulières

Institutions de recherche extra-universitaires

Projet de l'UE sélectionnés

Centres COMET ou laboratoires Christian Doppler avec sites au Tyrol :

 

Centres COMET avec participation du Tyrol :

  • K1 LEC EvoLET (gros moteurs à gaz et bicombustibles, COMET, participation au centre K1)
  • ECO-COOL (circuits de froid réglés entièrement par voie électronique pour des appareils ménagers réfrigérants hautement efficients, COMET, participation au projet K)
  • focus_sts (bois lamellé croisé : développements de systèmes pour construction en bois massive et optimisation du produit et de sa production ; COMET, participation au projet K)

Laboratoires Christian Doppler avec partenaires économiques tyroliens

Au niveau régional :

  • Textiles (développement de matériaux innovants pour le marché du sport, des loisirs et de la santé, Tyrol-Vorarlberg-Trentin-Haut Adige)
  • K-Regio VAMEL (développement d'un implant auditif visant à compenser les symptômes portant fortement atteinte à la qualité de vie en cas de défaillance de l'organe de l'équilibre)
    • K-Regio cabine à infrarouge hyperbare (développement d'une cabine pressurisée avec technologie infrarouges basse température associée)
    • K-Regio PowerBox² (utilisation des substances résiduelles biogènes pour obtenir de l'énergie renouvelable par gazage thermique dans de petites centrales décentralisées)
    • K-Regio technologie du ski (développement de machines à traiter les carres et le revêtement d'appareils de sport d'hiver)

Transfert de technologie

Entreprises phares

Cluster / centres de spécialisation