Start-ups réussies en Autriche

Le monde des start-ups et des startuppers est particulièrement dynamique dans les secteurs des technologies de l'information, des médias, des sciences de la vie et de l'économie créative. Les créations d'entreprise prospèrent notamment dans les domaines des plateformes internet et des applications de téléphonie mobile et l'intérêt des investisseurs grandit. L'un des moteurs les plus importants du dynamisme de croissance des start-ups est une vente réussie après la phase d'incubation lors de laquelle les financeurs de la première heure se défont de leur participation et que de nouveaux partenaires s'embarquent dans le projet. De nombreuses jeunes entreprises ont réussi ce faisant à obtenir des évaluations bien supérieures au million d'euros et à attirer toujours plus de capitaux, notamment de l'étranger.

  • Runtastic : Créée en 2009 par Florian Gschwandtner et trois autres étudiants de la haute école spécialisée de Hagenberg, elle fut reprise en 2015 pour 220 millions d'euros par Adidas.
  • Shpock: Une start-up viennoise, une application de marché aux puces avec entretemps plus de dix millions d'utilisateurs, dont les fondateurs en 2012 étaient Katharina Klausberger et Armin Strbac, qui a été reprise en 2015 par le groupe médiatique norvégien Schibsted.
  • Bwin: Ayant démarré en 1997 avec 12 salariés, l'entreprise en emploie aujourd'hui 3 100 dans le monde entier et elle est devenue la plus grande prestataire de paris en ligne au monde avec un chiffre d'affaires de 760 millions de dollars américains.
  • Kiweno: Start-up novatrice dans le domaine de la santé s'étant spécialisée dans les autotests de dépistage d'incompatibilité alimentaire, d'intolérances et de profils nutritionnels ainsi que dans la représentation intuitive des résultats. Elle a obtenu en 2016 lors d'une émission de télévision autrichienne la somme record de sept millions d'euros.
  • Paysafecard: Créée en 2000, cette entreprise est aujourd'hui leader européen avec le développement du premier moyen de paiement en ligne autorisé par le droit bancaire.
  • UBIMET: L'entreprise créée en binôme en 2004 est aujourd'hui l'un des prestataires de services météorologiques privés européens à la croissance la plus forte. Red Bull détient des participations dans l'entreprise depuis 2012.
  • AFFiRiS: La start-up de biotechnologie développe des vaccins contre Alzheimer, Parkinson, l'athérosclérose et le diabète et a lancé les premiers essais cliniques au monde pour une vaccin contre la maladie de Parkinson en 2012. Cette start-up s'est assuré l'apport par des investisseurs de dix millions d'euros de plus en 2016. 

Ces entreprises agissent comme des phares dans l'univers très hétéroclite des start-ups: du dé magique pouvant être programmé par des enfants Robo à l'application sur le diabète de MySugr, en passant par des applications d'analyse pour maladies de la peau développées par Scarletred  et les imprimantes céramiques en 3D de la société dérivée de l'essaimage universitaire Lithoz.

Vous trouverez des informations détaillées sur les vastes possibilités d'aides pour les start-ups en Autriche sur le site de la FFG, la société de promotion de la recherche en Autriche ainsi que sur celui de l'aws, Austria Wirtschaftsservice GmbH, l'agence d'affaires autrichienne.

Regardez notre vidéo pour start-ups :

Voici le lien vers notre brochure pour start-ups :

Brochure : L'Autriche, site des start-ups (PDF, 1 MB)