Start-ups en Autriches : Statistiques

L'attention des groupes internationaux et des investisseurs a été attirée par le milieu des start-ups qui est en plein boom en Autriche. Twitter a acheté la start-up Fastlane de l'informaticien de 21 ans, Felix Krause. L'application de fitness Runtastic avec Florian Gschwandtner comme fondateur et la plateforme de marché aux puces Shpock sont passées entre les mains d'Adidas et de Schibsted pour des sommes se chiffrant à des centaines de millions. Des bailleurs de fonds aux reins solides ont investi en partie plus d'un million dans ChatGrape, mySugr, Prescreen, hitbox, LineMetrics, cortical.io, rublys, TableConnect, Kaahée, Zeno Track ou zoomsquare.

On définit les start-ups comme des créations réalisant des produits, des services ou des modèles commerciaux innovants, n'ayant encore jamais existé sur le marché. Elles poursuivent une perspective internationale, présentent un fort potentiel de croissance et jouent donc un rôle important pour le pouvoir d'innovation et la compétitivité d'économies nationales. À Vienne, la part de ces start-ups innovantes dans le nombre total de créations s'élève entretemps à près de huit pour cent. Cela prouve que la capitale fédérale est aussi un pool de start-ups en Europe centrale.

L'Autriche est une terre de créateurs dynamique ...

2010 2014 2018  
37 125 37 054 38 327  

Source : WKÖ Statistique 2018

La FGG, société de promotion de la recherche en Autriche offre des informations sur les nombreuses aides financières pour les start-ups. L'agence d'affaires autrichienne, Austria Wirtschaftsservice GmbH ou aws, dispose d'un large éventail de financements.

Regardez notre vidéo pour start-ups :

Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans la brochure sur les start-ups :

Brochure : L'Autriche, site d'implantation des start-ups (PDF, 1 MB)